Dictée pour tous – Mardi 14 novembre 2023

Par Jean-Michel NICOLAS

Les photos de la dictée du 14 novembre 2023

Le mardi 14 novembre 2023 une dictée, ouverte à tous, a été organisée.

À 13h45, le mardi 14 novembre 2023, une « Dictée pour tous » a été organisée.
Le principe de ce type de dictée est qu’il n’y a pas de notion de résultat/concours.
Chacun corrige son propre texte.
Ce n’est qu’un exercice pour se divertir et exercer sa mémoire.

Une nouvelle Dictée, ouverte à tous, a été organisée par le Club, le 14 novembre à l’Espace Culturel, sous la houlette de Bernadette Marchadour, Marie Pierre Cloâtre pour la diction et aide à la correction individuelle, aidé de Jacques Hennetier à la technique et de Jean-Claude Salaun pour les questions générales ayant trait particulièrement à la culture sportive.
47 participants, dont 17 élèves de la Maison Familiale du Mengleuz, se sont exercés sur une dictée ayant pour thème, l’incendie de Notre Dame de Paris.
Après une auto-correction faite en commun, une série de questions portant sur de nombreux sujets divers (culturel, géographie, sport, etc) ainsi qu’une séance de calcul mental, a été proposée.
La séance, intergénérationnelle, appréciée de tous, s’est déroulée dans une très bonne ambiance, et a été clôturée par un goûter.

On en redemande !

Le traditionnel goûter, servi sur place, a clôturé ce bel après-midi.

Remerciements aux intervenants qui, eux, ne participent pas et sont au service des participants.

Le texte de la dictée du 14 novembre :

Le drame de Notre Dame

La célèbre cathédrale Notre Dame a été ravagée par un gigantesque incendie hier soir, sans qu’il n’y ait de victime à déplorer.
Le feu s’est déclaré vers 18 h 50 et s’est rapidement propagé sous les yeux des Parisiens et des touristes massés aux alentours du monument. Alors que des cendres flottaient dans l’air, seuls les sanglots brisaient parfois le silence.
Une vive émotion exacerbée par l’incertitude de « sauver Notre Dame », selon les termes teintés de pessimisme du ministère de l’Intérieur.

La flèche s’est d’abord effondrée sur elle-même, avant le reste de la toiture. Le brasier a ensuite continué à se déchaîner à l’intérieur de l’édifice un fois la nuit tombée, détruisant totalement la charpente en bois.
Si les causes exactes restaient inconnues hier soir, le sinistre est parti d’une zone du toit qui était en travaux, située au-dessus de la nef du bâtiment.
En effet depuis juillet dernier, une vaste rénovation inédite depuis les années 1930 était en cours sur la flèche, afin de refaire l’étanchéité.
Un énorme échafaudage avait été monté pour atteindre la structure , qui culminait à près de 100 m. Cette taille monumentale a rendu très compliqué le travail des 400 pompiers de Paris, pourtant déployés rapidement.

Date, heure et lieu :

Le mardi 14 novembre, 13h45, Espace culturel