Le club reprend peu à peu ses activités – Ouest-France – 3 septembre 2020

Par Webmestre

Marie-Jo Lucas, deuxième vice-présidente ; Raymonde Pilven, secrétaire ; Bernard Foricher ; Président ; Jean-Michel Nicolas, Délégué à la communication ; Jacques Hennetier, Trésorier. © OUEST-FRANCE

Renouer du lien
Le club Loisirs Amitié reprend progressivement ses activités avec des mesures spécifiques et strictes pour chacune des sections, sauf la chorale qui a pour l’instant préféré différer sa reprise.
« Il y a une forte attente des adhérents, souvent seuls chez eux, pour revenir se retrouver et échanger » indique Bernard Foricher, président du club.

Pas de vestiaires
Le port du masque sera obligatoire pendant les activités, du gel hydroalcoolique sera à la disposition des adhérents. « Chacun devra apporter son matériel et un rangement pour ses affaires, car on ne pourra pas mettre en place un vestiaire. Il n’y aura pas non plus de pot de convivialité en milieu de séance».

Quatorze sections
Le club compte 571 adhérents répartis en 14 sections : pétanque, tennis de table, jeux de société, chorale, dictée, informatique, Scrabble, voyages et séjours, gymnastique, marche, tarot, modélisme, piscine, l’orchestre “Retour de notes”.

Pétanque et tennis de table
Pour ces deux sections, le club est obligé de prendre des mesures spécifiques.
Pour la pétanque, un cours sur deux seulement, soit 6 cours permettant seulement à 36 joueurs de jouer ensembles.
Idem pour le tennis de table avec seulement 5 tables. « Pour satisfaire le maximum de joueurs, la maire a accepté d’étendre au mardi et au jeudi la possibilité de jouer en plus du lundi et du vendredi habituellement ».

Informatique et marche
Pour l’informatique, ce sera sur démarche individuelle, et la section marche ne proposera dans un premier temps qu’une seule séance.

Une liste de présence
Une liste des présents sera établie pour chaque activité. « Afin de pouvoir joindre rapidement les personnes en cas de problème. Et les référents des sections seront présents samedi au forum des associations pour donner tous les renseignement utiles sur la reprise de leur activité » a précisé Bernard Foricher.

© Ouest-France

Voir article sur “Ouest-France”